21 JUIN 2005 / 21 JUIN 2011

Le 21 juin, terrible paradoxe, jour de la fête de la musique, la plus belle des partitions s’est achevée…inachevée…
Dans cette salle des cérémonies baignée de lumière, beaucoup ont pris la parole pour exprimer leur chagrin, certains, comme l’un de tes professeurs , ont émis un  bel hommage en parlant de toi telle que tu étais ma chérie, originale, drôle, plaisantine, mais aussi respectueuse des adultes, de tes professeurs avec lesquels tu appréciais les échanges .
Je crois que c’est ton universalité qui te rendait si populaire, cette capacité à t’adapter à toute personne que tu pouvais croiser, et ce besoin vital d’être entourée.
Je ne savais pas qu’il était possible de souffrir autant, aujourd’hui, je sais, et je sais que ça ne cessera jamais…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s