Ce monde qui regarde ailleurs…

Ma chérie mon Amour,
Une chose me choque, me heurte régulièrement lorsqu’il nous est dit : » avec le drame que VOUS AVEZ VECU », avec ce que « VOUS AVEZ DU SURMONTER »  NON,  NON et définitivement NON ! Arrêtez de parler au passé de cette  souffrance qui nous torture à jamais !  Dites plutôt : le drame que vous vivez, la douleur que vous devez gérer !
J’explique ces maladresses par le fait que le citoyen moyen  ne se sent pas concerné, que le drame est passé depuis longtemps, et que c’est plus commode de se protéger en parlant au passé simple, mais justement, ce n’est pas si simple le passé.
D’ailleurs, il n’y a plus de passé, plus d’avenir, le temps s’est arrêté pour nous en 2005, le jour ou ce sinistre individu t’a ôté la vie ma chérie.
Je t’aime à l’infini ma poupinette.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s