Poème pour ma poupinette 

Le papillon
« Je prends mon envol vers d’autres terres

Retrouver ces odeurs qui me libèrent                     

Je vous laisse un peu de poussière d’étoiles

Et comme un navire qui met les voiles

Je déploie doucement mes ailes

Et me pose sur le bord d’un rêve

Je plonge de l’autre côté du miroir

Où chaque âme peut se revoir

L’essence de mes pensées s’élève

Jusqu’au point du jour qui s’achève  

Alors, vole papillon du soir,

Dis lui que je n’ai plus peur du noir. »

Auteur inconnu.

Non ma chérie,  je n’ai pas peur du noir depuis ton départ,  car chaque soir m’offre un espoir, celui de te voir en rêve,  je t’aime à l’infini ma petite fille, mon petit Amour.

Maman


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s