La nuit

Ma chérie, mon Amour,

Lasse de lutter chaque jour, je n’ai pas peur de la nuit.

Ces nuits qui me laissent un peu de répit en me préservant de la réalité,

Bien sûr, elles ne sont pas bien longues, et de surcroît, bien artificielles, mais

ces nuits parfois m’offrent le privilège de te voir vivante ! De te serrer contre mon coeur.

Mais le jour, ma petite fille, est bien cruel, la méchante réalité me torture .

La grande nuit, elle, sera sans doute bien douce, et qui sait ? peut être même merveilleuse, dans l’hypothèse où nous serons réunies, mon petit trésor.

Maman qui t’aime à l’infini

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s