Se souvenir de ta belle âme

Ma petite poupinette, je me demande aujourd’hui qui pense à toi parmis ceux que tu as croisé, côtoyés, aimés aussi.Amis d’un soir, d’une année scolaire, amis d’enfance, d’adolescence, pour le reste, tu n’as pas eu le temps de devenir adulte et ça nous brise l’âme et le coeur.

je t’aime à l’infini ma petite chérie, ma princesse.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s