26 juin

Le deuxième plus beau jour de ma vie, à 8h40, mon Amour de petite fille , tu venais compléter notre bonheur familial.

J’ai compris à ce moment là que l’amour d’une maman ne se divise pas entre ses enfant, il se multiplie.En fait, l’Amour maternel, le vrai, est exponentiel, d’une force indescriptible, le plus pur et le plus doux des sentiments.

Mes années de maman ont été les plus belles, les plus heureuses.

La douleur de ton absence ma chérie est à la hauteur de l’amour que nous avons partagé durant presque 19 ans.

Amputée de la moitié de moi même, le coeur déchiré en deux, je continue cette drôle de vie.

Je t’aime à l’infini ma petite fille adorée.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s