Mois de douleurs

Je continue d’espérer te revoir ma petite fille chérie. Les jours se suivent, c’est tout, pas d’avenir pour nous, pas d’espoirs, juste une attente.Nous nous sommes habitués à vivre sous le poids d’une souffrance sans fin, c’est atroce d’en être là.

Maman qui t’aime à l’infini.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s