14 février…

Les jours se suivent et sont plus tristes les uns que les autres .

Aujourd’hui St Valentin, il y a toujours une occasion de pleurer sur ta vie envolée, volée.

Totale destruction, totale haine.

Ma petite fille chérie, je t’aime au delà de tout.

Maman

La vie en rose

Cette image pour illustrer ton amour de la vie.Ceux qui t’ont connue et aimée comprendront .

Ma petite poupée, ta lumière ne nous éclairera plus jamais, tellement horrible que nous en sommes toujours à penser que tu vas revenir.C’est peut être la raison pour laquelle nous tenons encore debout, pas solides, mais debout, jusqu’à quand, je ne sais pas , ce n’est pas important.

Maman qui t’aime à l’infini.

Nos larmes glacées de décembre

Ma chérie, mon petit trésor,
Encore et encore cette si lourde charge de souffrance sur nos épaules durant cette période.
Nous sommes écrasés par le poids de ton absence.
Indifférente à l’activité autour de ces « fêtes », je ressens plutôt un sentiment d’angoisse mêlé de nausée.
Je ne comprend pas pourquoi tu n’es pas là, c’est irréel, quand vais je me réveiller de ce cauchemar ?
Je pense au passé, à nos merveilleux Noël tous les quatre ensemble, quel bonheur nous avons vécu !
Toute tentative à vivre normalement se solde dans mes pensées par un:

« ça ne sert à rien « 

Je dois me résoudre au néant .
Je t’aime à l’infini ma petite fille.
Maman

Mélodie noel 89

Fin d’année

Le cycle infernal des saisons qui nous ramène maintenant aux « fêtes ».

Je passe avec indifférence devant l’abondance des artifices commerciaux.

J’envie bien sur tous ceux qui, comme notre famille il y a bien longtemps, apprécient de voir briller toutes ces étoiles artificielles.

Mais il est vrai que les étoiles, je les préfère dans le ciel, ce sont les plus jolies, n’est ce pas ma chérie ?

Je crois que c’est encore plus glaçant pour papa, tout ce qui touche à Noël lui fait terriblement mal, sans doute parce que tous les deux aviez ce caractère enfantin si délicieux, je revoie vos yeux briller, vos sourires et vos rires.

Ma chérie, que sommes nous devenus ? des âmes brisées et torturées en errance, avec tout juste une façade humaine et tant d’efforts pour garder cette apparence acceptable.

Maman qui t’aime à l’infini, mon bébé, mon Amour…

Melodie et Vava 2

27 décembre 2004

 

Rêves…et cauchemar

Cette nuit j’ai rêvé de toi mon Amour, un moment de répit furtif.

Je te tenais dans les bras, fort contre mon coeur, un si grand bonheur.

Elle est bien triste notre vie ma chérie, et au bout de tout ce temps, j’en suis encore à croire que c’est un cauchemar et que je vais me réveiller.

« J’ai de toi une image
Qui ne vit qu’en mon cœur.
Là, tes traits sont si purs
Que tu n’as aucun âge.
Là, tu peux me parler
Sans remuer les lèvres,
Tu peux me regarder
Sans ouvrir les paupières.
Et lorsque le malheur
M’attend sur le chemin,
Je le sais par ton coeur
Qui bat contre le mien. »
Maurice CARÊME

Mélodie

Ma Mélodie